Comment choisir la poussette compacte idéale ?

Nacelle, cosy, chancelière, poussette canne, légère ou compacte… Parce que le langage des poussettes est aussi complexe que celui des bébés, on vous éclaire dans le choix du bolide parfait pour votre petit bout de chou. Elle a fait ses preuves : la poussette compacte.

Plus résistante et plus confortable, elle commence à s’imposer sérieusement face à sa concurrente, la poussette canne. Si cette dernière a su conquérir des adeptes, avec son côté pratique, c’est bel et bien la poussette compacte qui tend à devenir la nouvelle star du marché. Mais comment choisir la parfaite poussette compacte, qui accompagnera bébé au moins jusqu’à ses trois ans

Tout d’abord, il faut choisir une poussette adaptée à la tranche d’âge de l’enfant. Certains parents changent de poussette lorsque bébé grandit, mais d’autres préfèrent opter pour une poussette combinée, 2 en 1, voire même 3 en1. Pas de panique, on vous explique tout !

Une poussette compacte selon la tranche d’âge

La poussette combinée 2 en 1 comprend une coque, ou cosy, qui se fixe sur le châssis. Quant à la version 3 en 1, elle compte une nacelle en plus. La nacelle, ou landau, est ce qu’il y a de mieux pour le nourrisson, jusqu’à ses 6 mois. Certaines nacelles servent également de siège-auto. Cependant, les inconvénients de la poussette 3 en 1 restent son poids et surtout son prix élevé.

C’est pourquoi certains parents se passeront de la nacelle et opteront pour une poussette 2 en 1 dont la coque est homologuée naissance. Concernant les trajets en voiture, la coque, tout comme certaines nacelles, peut servir de siège-auto. Mais attention, la coque doit être fixée sur un adaptateur installé sur le siège de la voiture, et vendu séparément de la poussette. Ainsi, bébé peut passer de la poussette à la voiture sans quitter son cosy douillet. Quant au châssis, il est plié et rangé dans le coffre. Et pour les vacances, si vous comptez voyager en avion, prenez garde à bien choisir une poussette homologuée « bagage à main », pour ne pas voir le véhicule de bébé voyager en soute.

Les caractéristiques essentielles

Pour les parents citadins qui ont besoin de se déplacer rapidement, veillez à choisir une poussette légère et facilement pliable : certains modèles se plient d’un seul geste ! Si au contraire, vous préférez une poussette plus solide et résistante aux chocs de la route, sachez qu’il existe des poussettes tout-terrain, aux suspensions et freins renforcés. Ces modèles sont généralement dotés de trois roues. Les mamans et papas adeptes du footing opteront pour ces modèles.

De même, pour plus de maniabilité, une poussette à guidon sera appréciée. Grâce au guidon, il est possible de diriger la poussette d’une seule main, laissant la seconde libre pour téléphoner ou encore tenir la main du grand frère. Ce qui est impossible, avec des poignées. Mais ces dernières ont souvent l’avantage de prendre moins de place dans le coffre qu’un guidon, lorsque la poussette est pliée.

Enfin, si vous avez des jumeaux, ou deux enfants en bas âges, optez pour une double-poussette ! Là encore il en existe différentes variantes : bébés côte à côte, en file indienne ou encore face à face. Dans le cas des bébés côte à côte, bien que les deux enfants puissent se voir, prévoyez de ne vous promener que sur des trottoirs larges. La version de la file indienne est la plus pratique, et si vous préférez qu’ils se voient, préférez la version face à face.

Une fois votre choix arrêté sur la poussette idéale, remplissant tous vos critères, n’oubliez pas d’y ajouter tous les accessoires indispensables au bien-être du bébé : une capote pour le protéger de la pluie, une chancelière pour le maintenir au chaud, et pourquoi pas un buggy board, la planche à roulettes de l’aîné, à fixer sur la poussette.

Parés pour le départ, le carrosse de bébé est avancé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.